1.Substances psychoactives

1.Une substance psychoactive ça veut dire quoi ?!

 Autrefois, le mot « drogue » désignait un « médicament », une préparation des apothicaires destinée à soulager un malade. Au  XVI et XVIIème siècle, on se servait du tabac pour guérir les plaies. Au XIXè siècle, des chirurgiens employaient de la cocaïne. Le mot drogue a ensuite été utilisé pour désigner les substances illicites. Aujourd’hui on parle de « substances psychoactives » : c'est à dire toute substance naturelle ou synthétique qui modifie l'activité mentale, les sensations et le comportement, elle agit ainsi sur le cerveau et modifie ce que l’on ressent : elle calme, déforme la réalité ou excite. Une consommation régulière expose non seulement à une dépendance et un repli sur soi mais aussi à des risques et à des dangers pour la santé, et peut entraîner des conséquences dans la vie quotidienne.                                                                                                                                                                                                                Toutes les drogues, le cannabis par exemple, et certains médicaments comme les somnifères et les anxiolytiques (contre l'angoisse) sont psychoactifs. C'est ce qui explique la raison pour laquelle les substances psychoactives sont utilisées, soit  afin d'obtenir un avantage, soit un plaisir, soit, pour éviter de ressentir une douleur. Mais l’usage des substances psychoactives implique également une nocivité potentielle, à court et à long terme.

 On distingues :

Les substances qui calment

 -  le cannabis : c’est une plante dont le principe actif responsable des effets psychoactifs est le THC ( tétrahydrocannabinol ). On le trouve sous forme d’herbe (marijuana, ganja, beuh…) ou de résine (haschisch, hasch, shit, chichon…). Les dangers d’une consommation régulière sont réels.

-  les médicaments psychotropes comme les antidouleurs, certains antalgiques, tranquillisants, somnifères...

 

Les substances qui déforment la réalité

- le LSD provoque de puissantes hallucinations

- les solvants (colles, éther)

- les champignons hallucinogènes

 

Les substances qui excitent

-  le tabac : fumer une cigarette est devenu un geste banal. Et pourtant le tabac est très nocif (plus de 4000 substances chimiques) et responsable de maladies graves.

-  l’alcool : « un verre ça va, trois verres bonjour les dégâts ». L’alcool n’est pas digéré par notre organisme, il passe directement du tube digestif aux vaisseaux sanguins. En quelques minutes le sang le transporte dans toutes les parties de l’organisme. La dépendance à l’alcool est très forte.

-  la cocaïne : elle provient de la feuille de coca. Elle excite le système nerveux, provoque une euphorie immédiate, un sentiment de toute-puissance intellectuelle et physique et une indifférence à la douleur et à la fatigue. Etat dépressif et anxiété succède à cet état euphorique. Le crack est un dérivé de la cocaïne qui provoque des états plus intenses et plus brefs.

-  les amphétamines et ecstasy sont des produits de synthèse consommés pour leurs effets stimulants, dans les milieux festifs. Les risques liés à leur consommation sont importants.

- La polyconsommation : un cocktail explosif.

 

 

 

 

 

 

Suite...

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×